Système D : Faire un timelapse sans télécommande intervallomètre

Pour tourner une séquence timelapse, il est obligatoire de photographier avec régularité les dizaines ou centaines de photos qui vont suivre. Pour ce faire, il y a le choix entre posséder une télécommande intervallomètre, contrôler le déclenchement depuis un ordinateur portable ou appuyer soit même sur le bouton avec un chronomètre dans l’autre main … mais même en étant le plus gros radin, la dernière solution craint pas mal !

Alors pour ceux qui veulent s’essayer à la technique du timelapse sans avoir à débourser de l’argent dans l’immédiat, ou pour les têtes en l’air qui partent à l’arrache tourner une séquence, voici une petite technique pour créer un intervallomètre sans télécomande ni logiciel.

En résumé, la technique consiste à se mettre en mode « Continu » ou « Rafale » puis de trouver un moyen de bloquer le bouton de déclenchement enfoncé. À l’aise blaise !!

À noter que cette technique ne permet pas de créer des intervalles de plusieurs secondes entre chaque photo, car le déclenchement se fera à la suite de chaque photo. Une fois la précédente photo prise et enregistrée par le boitier, la photo suivante se déclenchera immédiatement. Cela dit, pour un timelapse de nuit ce n’est pas forcément très gênant. Encore que dans un cas particulièrement extrême, où il n’y d’autre choix que de tenter le coup puisqu’un timelapse inratable se passe actuellement, mais que le résultat ne sera joli seulement si une photo toute les 10 secondes doit être faite, alors il y a la tout de même la possibilité d’effectuer la manipulation malgré tout. Puis ensuite effacer une photo sur deux ou autre une fois rentré chez soi, quand on ne peut pas on peut quand même !

 

 

En détaillant un peu plus, voilà comment s’y prendre :

 

1 – Faire ses réglages

Ne pas oublier que pour un timelapse, rien ne doit être en automatique donc l’appareil doit déjà être en « Mode Manuel » . Ensuite, il convient de régler son appareil photo comme désiré : Balance des blancs, ouverture, temps d’exposition, ISO, mise au point … bref, la routine 🙂

 

2 – Sélectionner le mode Continu

Pour le mode d’acquisition, il faut sélectionner le « Mode Continu » ou mode « Rafale » . De ce fait, l’appareil prendra des photos indéfiniment.

 

3 – Bloquer le bouton de déclenchement

De préférence, il faut faire ça une fois l’appareil en place sur le trépied et l’angle de vue choisi, sans oublier de bien serrer les fixations du trépied pour ne pas chambouler l’angle de vue.

Ensuite pour bloquer le bouton, à chacun son imagination ! Un autocollant ou du scotch avec peut être un bout de matière dur (mais tout de même mou) pour accentuer la pression sur le déclencheur. Si le scotch n’est pas apprécié, essayer avec un élastique, une pince hors norme etc etc … Il n’y a pas de solution miracle, celles que je viens de citer sont très bien. Il ne faut simplement pas oublier de prendre en compte le soin de son matériel, un petit caillou pour bloquer le déclencheur n’est pas vraiment une bonne idée … Un bout de tissu ou de plastique bien compacté sera bien mieux !

Ma technique : Un lacet bien serré autour du boitier, j’y ajoute un ou plusieurs embouts d’écouteur en plastique entre le déclencheur et la ficelle, puis j’insère le bout du lacet en plastique pour ajuster si il n’y a pas assez de pression, et hop !

 

 

Désormais le timelapse est en cours d’exécution, il ne reste plus qu’à profiter du paysage, de ses compagnons de voyage, de l’ambiance sonore environnante ou simplement d’une bonne grosse glace vanille/chocolat avec noix de pécan pilés, quelques touches de chantilly et le tout recouvert d’un coulis de caramel mou avec une cigarette russe plantée dans ce délice sucré !

Alain Écrit par :

Équipé de mon Canon 650D et de quatre p'tits objos, la photographie comme loisir... tout simplement =) ¤ Mon site internet - Mon compte Flickr - Ma page Facebook - Ma chaîne YouTube ¤ Peace !

2 Comments

  1. Avatar
    Anonyme
    14 avril 2019
    Reply

    Bonjour,
    Est-ce que l’utilisation de la fonction intervallomètre intégrée au boîtier est recommandée pour un time-lapse d’un coucher de soleil ?

    • Alain
      14 avril 2019
      Reply

      Hello,

      Je pense qu’il n’y a aucun soucis 🙂
      J’ai toujours utilisé des intervallomètres externes, mais j’ai déjà entendu du monde utiliser l’intégré sans problème. Tant qu’il vous permet de programmer l’intervalle voulu (et non des paramètres prédéfinis), c’est tout bon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.